Blog

Retour à la page Blog

La Néophobie alimentaire

En bref, qu'est-ce que c'est ?

La néophobie alimentaire se vulgarise comme étant la peur de goûter un nouvel aliment.

C’est un rejet systématique et répété de certains types d’aliments qui sont nouveaux pour l’enfant. Une phase tout à fait normale.

L’enfant ressent un sentiment de peur qu’il exprime sous différentes façons : il grimace, il mâche et remâche, il examine, il recrache …

A quel âge ?

Cette phase de réticence se déclenche chez l’enfant de 2-3 ans et peut durer jusqu’à 10 ans, tout en diminuant avec l’âge.

Si cela persiste, il est possible que ce soit un signe de détresse, une situation stressante pour l’enfant.

Dis m'en plus ?

C’est une forme de sélectivité alimentaire qui peut conduire à une monotonie alimentaire. Elle se manifeste lorsque le sentiment de « nouveauté » est trop présent dans la vie de l’enfant.

On la définit comme étant une étape normale dans le développement de l’enfant étant donné qu’elle touche la majorité de ces derniers. Cependant, elle ne les concerne pas tous de la même manière. En effet, les causes et les manifestations de celle-ci peuvent être multiples et toutes aussi différentes.

Plusieurs hypothèses sont établies afin de comprendre cette notion :

  • Manifestation d’opposition de la part des enfants. Ce refus cache un véritable mal correspondant à un besoin de dialoguer. C’est l’âge du NON
  • Les aliments familiers apportent aux enfants une notion de sécurité, cela bloque l’envie et le besoin de découvrir de nouveaux aliments non rassurants.
  • Au fur à mesure des années, les enfants deviennent plus autonomes et ont leur mot à dire. Ils se qualifient tels des partenaires actifs dans l’élaboration de leur identité gustative.
  • Ils créent progressivement leurs univers et ont leurs propres repères

Comment faire ?

Il est important de poursuivre la découverte des aliments nouveaux. À chaque nouvelle tentative l’enfant s’ouvre à l’évolution de ses goûts et prend en considération les aliments qu’il n’appréciait pas au départ.

L’incorporation répétée de ces aliments dans son alimentation habituelle aide l’enfant à lutter contre son éviction.

Trucs et Astuces

  • Proposer les aliments (notamment les légumes qui sont souvent évités par les enfants) à plusieurs reprises sous des formes différentes : en purée, potage, jus, gratin …
  • Instaurer un rituel agréable au moment du repas : mettre une jolie table avec les enfants, ambiance agréable, prendre son temps, ne pas forcer l’enfant, montrer l’exemple …
  • Faire participer l’enfant :
    • Élaboration des menus et des repas : les enfants adorent cuisiner !
    • Faire les courses avec lui afin de l’impliquer mais aussi pour le sensibiliser à la diversité alimentaire
    • Activités sur l’alimentation : créer un potager, découverte de 5 sens, …
    • Expliquer et décrire ce que l’enfant a dans son assiette : nom des produits, provenance, couleurs, saveur, odeur, toucher…
  • Ne pas hésiter à valoriser l’enfant ou bien même le féliciter

Si ça t'as plu, partage-le :

Comment (1)

  • Dubrulle Répondre

    La néophobie alimentaire …. article intéressant et très bien expliqué…

    21 octobre 2017 à 20 h 50 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour à la page Blog